Vis est une ville et une municipalité située sur l'ile de Vis, dans le Comitat de Split-Dalmatie, en Croatie. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 1 960 habitants, dont 91,38 % de Croates  et la ville seule comptait 1 776 habitants.

Les ans et les amas de pierre témoignent sur la population millénaire de l'île de Vis, pendant que les restes du théâtre murés dans les fondations du couvent franciscain sur la petite péninsule de Prirovo, les thermes datant de l'antiquité et aussi le cimetière hellénistique affirment que la ville de Vis soit une entre les plus vieilles installations urbaines en Croatie. La ville même de Vis, Issa antique, a été fondée du tyran de Syracuse Dionizije Stariji vers l'an 397 avant Jésus-Christ, comme un repère pour la colonisation des Grecs de l'Adriatique.

La ville de Dionizije se trouvait dans la partie de la ville laquelle aujourd'hui s'appelle Gradina et sur la péninsule de Prirovo. Vis était dans l'époque d'hellénisme tellement puissante que fondait même ses colonies sur les places des villes modernes d'aujourd'hui Trogir, Stobrec et Lumbarda sur l'île de Korcula. Sur le développement de ville parlent aussi des nombreux restes archéologiques. Dans la collection archéologique du musée de Vis laquelle on trouve dans la forteresse autrichienne Batarija on peut voir l'exemplaire le plus beau de l'art d'antiquité à Vis - la tête de bronze de la déesse Artemida.

À part cette tête ici il y a aussi des autres oeuvres d'art de valeur, comme par exemple les têtes d'hommes et de femmes, les vases de terre cotte des formes divergées, récipients, et, d'une mode particulière, la collection singulière des amphores sorties de la mer dans les proximités étroites de la ville. Une signification archéologique importante ont les stèles sépulcrales hellénistiques lesquelles on trouve dans la zone de ville appelée Mrtvilo, et qu'on trouve dans la partie occidentale des terrains sportifs.

(SOURCE: WIKIPEDIA)